Le pape François a affirmé que « le célibat des prêtres n’est pas un dogme » dans l’Église, tout en défendant sa valeur, alors que l’ordination d’hommes mariés est une revendication de certains catholiques.

Ouvert à la discussion

Dans une conférence de presse dans l’avion qui le ramenait de Jérusalem dans la soirée de lundi, interrogé sur le point de savoir s’il serait possible d’ordonner des hommes mariés, François a d’abord répondu que le célibat des prêtres est « un don pour l’Église ». Il y a des prêtres mariés dans l’Église, a-t-il par ailleurs relevé, citant entre autres les Anglicans ralliés à Rome, les Coptes catholiques, certains prêtres d’Églises orientales.

En affirmant que le célibat des prêtres « n’est pas un dogme », François a semblé ouvert à une discussion sur ce sujet, laissant une porte ouverte. L’Église et notamment Benoît XVI  a déjà affirmé que ce n’était pas un dogme, comme l’est par exemple la foi dans la Résurrection du Christ.

Ce qui est parfois suggéré est la possible ordination de viri probati, d’hommes mariés notamment à la retraite et très engagés au service de l’Église, qui voudraient devenir prêtres. Il n’a jamais été envisagé par contre que des prêtres puissent être autorisés canoniquement à se marier….